Exemple d'indicateurs

Image symbole sur les indicateurs

  • Taux de participation aux votes des instances ;
  • Election des dirigeants par et parmi tous les membres / sociétaires ;
  • Profils et répartition des administrateurs par sexe, âge, situation géographique, de catégorie socio-professionnelle CSP (éventuellement comparé à celui des usagers-bénéficiaires ou clients) ;
  • Pourcentage d’administrateurs ayant reçu une formation dans l’année ;
  • Nombre total d’heures de formation ;
  • Temps consacré par les administrateurs à l’administration de l’entreprise ;
  • Nombre de réunions administrateurs/salariés ;
  • Accessibilité aux rapports et information
  • Mesures mises en œuvre pour assurer le renouvellement des mandats

  • Existence d’une cartographie des parties prenantes ;
  • Nombre et périodicité des réunions d’information sur le projet stratégique de l’entreprise;
  • Existence et information sur les lieux de débats et de codécisions entre parties prenantes;
  • Association des salariés aux réflexions stratégiques (procédures d’information et de consultation);
  • Association des clients-bénéficiaires-usagers-adhérents aux réflexions stratégiques;
  • Nombre de rencontres organisées avec les parties prenantes concernées.

  • Pourcentage d’achats faisant appel à des fournisseurs locaux ;
  • Nombre d’emplois créés ou maintenus sur son territoire et évolution dans le temps; 
  • Participation à des politiques publiques locales (lesquelles, avec qui ?); 
  • Participation à des initiatives collectives locales (partenariats) ;
  • Pourcentage des décisions prises localement ;
  • Recours à des structures d’insertion (IAE, ESAT …) ;
  • Implication de la structure dans la CRESS ou les organisations représentatives de l’ESS ;
  • Nombre de jeunes accueillis en stage, organisation de Journées Portes Ouvertes.

  • Nombre de salariés (en nombre / en ETP et âge, sexe, ancienneté)
  • Embauches et licenciements (nombre et %)
  • Caractéristiques, nombre de contrats (CDI, CDD, intérim, insertion, alternance…)
  • Taux de temps partiel (inférieur à 24 h et supérieur à 24h/temps complet)
  • Taux de mixité par métier
  • Taux de rotation du personnel (turnover)
  • Taux d’absentéisme ; nombre d’accidents du travail et maladies professionnelles
  • Ecarts de rémunération
  • Montant du budget consacré à la formation et % de la masse salariale
  • % et caractéristiques des salariés ayant suivi une formation (cadres / non cadres, administratifs / opérationnels, etc.)
  • Existence d’IRP
  • Nombre et thématiques d’accords collectifs signés ou de plans d’action mis en œuvre
  • Existence et mise à jour du document unique d’évaluation des risques professionnels (et affichage obligatoire

  • Satisfaction client/usagers : résultats de sondages/questionnaires, nombre de plaintes, etc.
  • Existence d’un comité d’usagers (ou équivalent) ;
  • Consultation d’usagers pour l’élaboration de projets et solutions (produits-services) ;
  • Existence d’un diagnostic partagé ;
  • Impacts en relation avec l’activité (nombre de bénéficiaires et des effets produits) ;
  • Evaluation des réponses apportées aux besoins identifiés ;
  • Mesure de l’efficience des processus mis en place.

  • Existence de fiches de poste ;
  • Existence de procédures relatives au recrutement et à l’évolution professionnelle ;
  • Existence d’une procédure de traitement des candidatures non retenues ;
  • Taux de femmes et d’hommes dans l’encadrement salarié ;
  • Taux de femmes et d’hommes dans les instances dirigeantes (comité de direction, conseils d’administration) ;
  • Taux de jeunes dans les instances dirigeantes (comité de direction, conseils d’administration) ;
  • Ecart de salaire femme / homme à ancienneté et postes équivalents ;
  • Taux de femmes et d’hommes en situation de handicap ;
  • Taux de femmes et d’hommes senior ;
  • Taux de femmes et d’hommes de moins de 25 ans.

  • Moyens consacrés à la prévention des risques ;
  • Mesures de prévention des risques ;
  • Gestion et collecte des déchets ;
  • Consommation d’énergies et mesures prises pour leur limitation ;
  • Emissions directe et indirecte des gaz à effet de serre ;
  • Indicateurs environnementaux significatifs.

  • Lisibilité des prix et transparence de l’offre ;
  • respect des données de la vie privée des clients ou usagers ;
  • Existence ou signature d’un code ou d’une charte d’éthique ou de déontologie ;
  • Délai moyen de règlement des factures.

ESS en action / portraits

Newsletters de l'ESS

LObservatoire européen de la Transition - Newsletter de l'équipe Pour La Solidarité

L’Observatoire européen de la Transition se définit comme une plateforme d'information et d'analyse de la Transition à destination des professionnels, des décideurs publics et des particuliers.

Plus de détailsDécouvrez les newsletters de l'ESS !
Retourner en haut de la page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord