Les bonnes questions et les indicateurs

Image symbole question sur concertation

Questions essentielles

  • Disposons-nous d’un document formalisé présentant le projet de l’entreprise et sa stratégie et pouvant être discuté avec les parties prenantes ? Qui est associé à son élaboration ?
  • Comment ce projet est-il diffusé à l’intérieur de l’entreprise ?
  • Comment et à quel rythme est évalué et actualisé le projet d’entreprise ?
  • Avons-nous bien identifié toutes nos parties prenantes, internes et externes, et leurs attentes ?
  • Comment prenons-nous en compte les attentes de nos parties prenantes ? Quelle place ont-elles dans nos décisions ? Et dans nos choix stratégiques ?
  • Quelles procédures et quel cadre participatif avons nous mis en place afin de renforcer l’efficacité des processus décisionnels ?
  • Que pourrions-nous faire (de plus) pour développer la concertation ? Quels freins faudrait-il lever ?  Quelles incitations donner ?

Indicateurs

Liste d'indicateurs

  • Existence d’une cartographie des parties prenantes ;
  • Nombre et périodicité des réunions d’information sur le projet stratégique de l’entreprise ;
  • Existence et information sur les lieux de débats et de codécisions entre parties prenantes ;
  • Association des salarié.e.s aux réflexions stratégiques (procédures d’information et de consultation) ;
  • Association des client.e.s-bénéficiaires-usagers-adhérent.e.s aux réflexions stratégiques;
  • Nombre de rencontres organisées avec les parties prenantes concernées.

 

Questions complémentaires potentielles

  • Comment prenons-nous en compte les attentes de nos parties prenantes ? 
  • Quelle place ont-elles dans nos décisions ? Et dans nos choix stratégiques ?
  • La non consultation de certaines de nos parties prenantes ne nous conduit-elle pas à prendre certaines décisions en partie « à l’aveuglette » ?
  • Y a-t-il moyen d’approfondir notre démarche de concertation dans une logique gagnant-gagnant (pour l’organisation et pour ses parties prenantes) ?
  • Comment la concertation chez nous s’articule-t-elle (ou pas) avec la gouvernance décisionnelle ?
  • La concertation peut-elle durablement se satisfaire d’un seul cadre informel ?
  • Quel(s) cadre(s) de concertation pour quelle(s) partie(s) prenante(s) ?
  • Les espaces et temps d’échange entre ceux.celles qui décident et ceux qui agissent sont-ils suffisants dans notre entreprise ? En tirons-nous tout le parti potentiel ?
  • Comment garder vivante la relation avec des parties prenantes numériquement nombreuses et dispersées sur le territoire ?
  • Quelles procédures et quel cadre pour être participatif sans entraver l’efficacité des processus décisionnels ?
  • Que pourrions-nous faire (de plus) pour développer chez nous le réflexe de la concertation ? Quels freins faudrait-il lever ? Quelles incitations donner ?
  • Lorsque nous consultons certaines de nos parties prenantes, internes ou externes, ont-elles bien les moyens de contribuer de façon pertinente, efficace et utile pour l’entreprise ?

 

ESS en action / portraits

Newsletters de l'ESS

LObservatoire européen de la Transition - Newsletter de l'équipe Pour La Solidarité

L’Observatoire européen de la Transition se définit comme une plateforme d'information et d'analyse de la Transition à destination des professionnels, des décideurs publics et des particuliers.

Plus de détailsDécouvrez les newsletters de l'ESS !
Retourner en haut de la page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord